Quels sont les fondements de la méthode Montessori ?

Pour Montessori, l’éducation fait partie intégrante de la croissance de l’enfant. Dans le même temps, il est important de noter que la philosophie ne se limite pas à l’éducation. Mais sur quoi repose cette méthode ?

Les principes fondamentaux de la méthode Montessori

La philosophie Montessori est basée sur l’idée que les enfants sont nettement différents des adultes. Le Dr Montessori a estimé que si les enfants étaient traités avec plus de respect, ils aideraient à façonner un monde en tant qu’adulte qui serait un meilleur endroit pour vivre pour tout le monde. Ainsi, cette méthode repose sur les fondements suivants :

Chaque être humain apprend de lui-même et non d’un autre

C’est le cœur de ce que croyait le Dr Montessori, qu’un autre ne pouvait enseigner à aucun être humain. Vous devez apprendre par vous-même ou cela ne veut rien dire.

L’apprentissage se fait par la main et non le cerveau

Parce qu’elle croyait que «la main est la principale enseignante du cerveau», les élèves apprennent le plus souvent par le toucher, en manipulant des matériaux spécialement conçus tels que des perles de maths dorées, des lettres en papier de verre et des cartes du monde en bois.

L’esprit absorbant

En regardant comment un enfant apprend sans effort à parler ou à marcher, Montessori a conclu que l’esprit d’un jeune enfant était comme une éponge – elle l’appelait “l’esprit absorbant”. Et parce qu’il est si absorbant, elle a qualifié les six premières années de “période la plus importante de la vie; le moment où l’intelligence, le plus grand outil de l’homme, se forme”.

Les périodes sensibles

Les enfants sont sensibles aux «périodes sensibles». Bien comprises et utilisées, ces périodes peuvent être très utiles aux enfants si ces sursauts ne sont pas ignorés ou perdus dans le respect d’une expérience de classe rigide. Tirer parti de la période d’attention accrue aidera les élèves à mieux contrôler leur environnement.

Application de la méthode dans une école Montessori

L’environnement est adapté à l’enfant et à son développement. L’accent mis sur la façon dont les élèves apprennent est placé sur les cinq sens. Les enfants, dès le préscolaire, apprennent à leur propre rythme et comment ils souhaitent apprendre.

Les enfants devraient avoir beaucoup plus à dire sur ce qu’ils apprennent. En fait, ils sont capables d’un apprentissage autonome.

Les écoles sépareront les enfants en groupes d’âge de trois ans (trois à six ans, six à neuf ans, neuf à douze ans), pour créer un environnement d’apprentissage où les enfants plus âgés partagent leurs connaissances avec les plus jeunes apprenants.

Le rôle de l’enseignant dans la méthode Montessori

L’enseignant est parfois appelé guide dans la philosophie Montessori. En tant qu’observateur, il facilite les moyens pour que l’enfant puisse apprendre par lui-même par exemple en fournissant plus de matériel qui l’intéresse.

Le développement de la dynamique enseignant-élève pourrait être décrit comme passant de “m’aider à m’aider moi-même” “pour” m’aider à le faire moi-même “et éventuellement” m’aider à penser par moi-même “.