Comment ouvrir un blog sur la décoration d’intérieur ?

Après vous être formé longuement dans la décoration intérieure et avoir fait vos preuves dans le domaine à travers plusieurs années d’expériences professionnelles, il est normal que vous envisagiez de vous faire une présence efficace sur le net. Le blog constitue un moyen pour accroître votre e-réputation à travers de conseils pertinents et, par ricochet, d’attirer de nouveaux clients. Pour en ouvrir cependant, prenez en compte ces informations.

Trouver un nom avant de passer par WordPress ou choisir un nom de domaine individualisé

Avant de procéder à son ouverture, vous devrez déjà avoir un nom pour votre blog Déco. Misez sur l’originalité en vous basant sur ce qui vous qualifie le plus tout en n’oubliant pas d’établir un lien entre ce nom et le style de déco auquel vous êtes spécialisé.

Après, vous pourrez directement vous attaquer à l’ouverture de votre blog. Car il s’agit de votre première fois dans cet exercice, il est probable que vous n’ayez pas encore un budget suffisant pour vous offrir un blog clé en main. Le passage par WordPress vous sera donc incontournable dans ce cas. Commencez par cliquer sur « créer un site » et, après, indiquez le nom que vous avez choisi. Suite à la validation de ce nom par la plateforme, poursuivez par l’activation de « créer votre site et continuer », puis communiquez votre adresse électronique, votre identifiant et formulaire sur le formulaire dédié.  Passez l’étape de choix d’adresses personnalisées payantes et choisissez, par la suite, votre thème avant de choisir entre la version gratuite et payante.

Dans le cas où vous avez en tête un nom de domaine bien précis, il vous est recommandé de contacter un hébergeur. Vous pourrez voir cette page pour trouver des formations vous permettant de connaître les hébergeurs les plus recourus pour la création d’un blog personnalisé et donc crédible spécialisé dans la décoration intérieure.

Proposer un design et une structure appropriés

Pour que votre blog puisse avoir un plus grand attrait auprès de votre cible, vous ne devrez pas négliger son design. Étant un spécialiste de l’esthétique, vous n’aurez pas de difficultés à répondre à cet impératif. Vous aurez déjà sûrement une idée sur le ton à mettre en lumière pour vous assurer que votre cible puisse s’identifier à votre blog. Si vous hésitez cependant, optez pour la simplicité en privilégiant un fond blanc, un sidebar léger et une police facilement lisible.

Vous devrez également miser sur la clarté et la logique de la structure de vos contenus textuels. L’aération de ces derniers devra notamment être assurée par leur subdivision en plusieurs paragraphes avec sous-titres constitués de phrases courtes. Ajoutez-y une introduction accrocheuse et des photos de qualité savamment choisis et vous pourrez vous assurer de l’impact de vos contenus. Veuillez tout de même à ce que vos publications se fassent d’une manière plus régulière pour que le taux de fréquentation de votre blog déco puisse être maintenu à un taux élevé.

Des travaux de référencement s’imposent

Le suivi des conseils précités suffisent pour votre début avec votre blog sur la décoration d’intérieur. Cependant, pour vous inscrire sur la durée le plus efficacement possible, vous devrez viser un meilleur positionnement sur Google. Ce qui implique de réaliser des travaux de référencement naturel à travers des mots-clés savamment choisis et dosés, des liens externes et internes pertinents et des balises bien instructives.

À l’ère du digital, n’hésitez pas à user de la force des réseaux sociaux, en ajoutant à votre blog des boutons redirigeant vers vos pages Facebook ou vos profils Instagramm ou Twitter, entre autres. Rien ne vous empêche par ailleurs d’informer votre communauté sur ces réseaux sociaux de l’existence d’un nouveau contenu.

Comment enlever l’odeur d’humidité dans une maison ?

Dans votre maison, vous sentez une forte odeur d’humidité qui ne vous agrée pas du tout. Cette odeur est présente parce qu’il y a certainement un taux élevé d’humidité dans votre local. Vous voulez en finir avec ces odeurs, mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Heureusement, de nombreuses solutions sont à votre portée. Découvrez ces remèdes afin de respirer à nouveau de l’air pur chez vous !

Traiter les moisissures sur les sols et les murs

L’odeur d’humidité ou de moisissure n’est pas du tout agréable à sentir. Vous vous sentez donc gêné dans votre maison avec ces odeurs qui sentent le renfermé. Les causes de cet état de choses ne sont pas à chercher ailleurs, car il s’agit de moisissures, de champignons créés par une forte humidité.

Ces moisissures se retrouvent souvent sur des surfaces telles que les sols et les murs. Il faut donc combattre le mal à la source. Ainsi, l’assainissement de ces surfaces se fait avec de nombreuses techniques qui impliquent très souvent la javel, le citron, la soude, le vinaigre blanc, etc.

Voici une recette toute simple pour vous permettre d’assainir vos surfaces :

  • 2 cuillères à soupe de soude en cristaux ;
  • De l’eau chaude (le volume dépend de l’aire de la surface à traiter) ;
  • Du jus de citron (un citron entier fait l’affaire).

Faites le mélange de ces ingrédients puis passez votre serpillère sur vos sols. Pour appliquer la solution sur vos murs, il serait judicieux d’utiliser un vaporisateur. Vous aspergez le mur et vous laissez assez longtemps pour sécher.

Par ailleurs, si vous avez des tapis ou une moquette, la solution qui fonctionne le mieux n’est autre que le vinaigre blanc. Il suffit de le mélanger au bicarbonate de soude pour dire adieu aux odeurs d’humidité dans votre maison.

En dehors de ces méthodes, il existe aussi des équipements simples et fiables qui peuvent aider à un résultat plus efficace. Ce site détaille mieux les idées nouvelles et pratiques à utiliser.

Traiter les odeurs de moisissures dans les placards

Les odeurs d’humidité proviennent de plusieurs sources dans votre maison. Si malgré le fait que vous avez traité vos sols et murs, cette odeur persiste, pensez à nettoyer vos placards, à les aérer et les assainir.

Avant de commencer, portez vos gants de protection. Vous serez en contact avec des produits chimiques, il faut alors prendre toutes les précautions possibles. Mélangez de l’ammoniaque avec de l’eau et n’oubliez surtout pas d’aérer la pièce dans laquelle vous vous trouvez.

Munissez-vous d’un chiffon en laine et imbibez-le du mélange que vous avez obtenu. À présent, vous pouvez nettoyer vos placards et tiroirs en faisant très attention à ne pas refermer juste après. Laissez les placards nettoyés ouverts au moins 2 heures avant de les refermer.

Si vos vêtements sentent le moisi, séchez-les. Au cas où l’odeur est très forte, voire insupportable, passez-les à la machine. Ajoutez le mélange de bicarbonate de soude et vinaigre blanc. L’odeur devrait disparaître après ce lavage. En outre, avant de ranger votre linge dans les tiroirs, assurez-vous qu’ils sont bien secs, car des habits bien secs ne risquent pas de sentir le moisi.

Vous pouvez par ailleurs décider d’acheter du désodorisant pour ajouter une odeur plaisante dans votre appartement. C’est une bonne idée, mais n’essayez pas d’étouffer des odeurs, traitez-les avant d’ajouter un désodorisant.

“J’ai honte d’allaiter en public” L’allaitement est un geste d’amour…

Je rencontre souvent des mères qui décident de ne pas allaiter en public juste parce qu’elles sont timides. Mais quelle est la raison fondamentale de ce malaise ?
Il est inutile de nier que dans notre pays, même aujourd’hui, l’allaitement en public semble encore tabou : il représente donc l’un des gestes naturels les plus critiqués.

Des regards gênants, parfois des insultes et beaucoup de méchanceté : voilà ce que peut rencontrer une mère qui décide d’allaiter son bébé en public, alors que c’est un des gestes les plus naturels et les plus affectueux.

Allaiter signifie nourrir votre bébé, nous ne commettons aucun crime, et encore moins de tort à quelqu’un. Nous agissons simplement de manière naturelle et spontanée, et cela ne devrait certainement pas être une source de honte.

Aucune mère ne devrait avoir honte d’allaiter en public et, surtout, une mère devrait apprendre à éviter le regard des gens qui l’entourent. D’autres penseront que c’est un manque de respect, que c’est un acte sans dignité et bien plus encore. Mais en fin de compte, les gens ont toujours quelque chose à dire, n’est-ce pas ? ! Alors pourquoi s’attarder sur ce que les autres pourraient penser ? Et si la présence d’amis ou de parents vous met également dans l’embarras, il vous suffit de suivre quelques précieux conseils pour pouvoir vivre ce moment dans le calme et la sérénité.

“Je ne peux pas allaiter en public”, le précieux conseil à suivre
Si vous avez honte d’allaiter en public devant des étrangers ou en présence d’amis et de parents, vous pouvez prendre quelques petites mesures pour éviter de ressentir un malaise.
Tout d’abord, pensez bien aux vêtements : optez pour des t-shirts ou des chemisiers conçus spécialement pour l’allaitement, ou bien préférez un vêtement confortable et pratique qui peut être soulevé rapidement et facilement. Une autre façon d’éviter d’avoir les seins au vent est de placer un mouchoir juste au-dessus du sein, en évitant évidemment de couvrir le visage du bébé. Un autre conseil important est de rechercher des endroits plus calmes, non pas tant pour éviter le jugement ou la critique des autres, mais plutôt pour une question personnelle : la confusion pourrait agiter le bébé.

Est-il légal d’allaiter en public ?

Une autre des questions les plus fréquemment posées concerne bien sûr la loi : que dit-elle ? Est-il interdit d’allaiter en public ? La réponse est évidemment non, elle n’est pas du tout interdite. Dans notre pays, il n’est donc pas illégal d’allaiter dans un lieu public. Malheureusement, la société reste le véritable problème.

Chère maman, n’aie pas honte de nourrir ton bébé en public. L’allaitement est l’un des plus beaux et des plus magiques moments de la maternité, profitez de chaque petit moment avec lui !