[Séjour à Cuba #1] Voyager avec Air Transat

plane-841441_1280.jpg

Je vois souvent passer dans les conversations de groupes Facebook, de grandes interrogations de la part des futurs expatriés, sur la compagnie Air Transat. Beaucoup se demandent si c'est le bon plan ou non, pour faire le vol Paris-Montréal. Jusqu'à présent, je ne comprenais pas vraiment pourquoi leurs avions suscitaient de telles interrogations. Pour avoir fait le trajet à maintes reprises avec cette compagnie, c'est sûr on est loin des avions d'Air Canada ou encore Air France. Oubliez les "petits plus" : couverture, oreillers, écouteurs etc. Mais franchement, en dehors de ces "petits détails", la prestation est largement à la hauteur du bas prix.

Bref, ce long préambule pour vous expliquer que pour avoir pris le vol Montréal-Varadero (Cuba), je comprends maintenant d'où vient tant d'incertitudes.

J'ai pris l'avion lundi 22 février, destination soleil et j'ai été bien surprise. Non pas par les 3h d'attente habituelle (sans réception de confirmation de vol par ailleurs...), non plus par le fait que l'avion est bien plus petit que pour faire Mtl-Paris, mais plutôt par les anecdotes suivantes :

  • Bien que nous ayons prit nos billets lors de la même transaction bancaire, Monsieur VIE et moi, nous n'avons pas eu de places à côté. Alors certes, seule l'allée centrale nous séparait, mais tout de même c'est pas des plus pratique pour discuter/s'affaler sur l'autre pour dormir.

avion

Pour 4h de vol seulement, on a pas fait d'esclandre et on en a surtout profité pour recharger nos batteries par un long somme (se lever à 3h du matin, c'est dur...)

  • Chez Air Transat, si tu n'es pas client Option Plus, tu n'es personne. Comme je le disais, oubliez la couverture/écouteurs/oreiller. On le savait déjà certes, mais au point de devoir quémander un simple verre d'eau, car PERSONNE ne passe dans les rangées de façon systématique pour en proposer à TOUS les passagers, c'est un peu fort de café. Cela dit, pour 4h de trajet, encore une fois, on ne s'est pas formalisé de si peu. Les vacances arrivent, on garde le sourire ! Edit : sur le vol retour, nous avons eu le droit à plusieurs services pour nous désaltérer, était-ce un oubli à l'aller ou le fait que nous avons décollés avec 2h de retard au retour ? Le mystère reste entier.

verre d'eau

  • Et pour finir, le vol était particulièrement agité. Je ne parle pas de turbulences, non, non. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je parle bien des passagers eux-même. (Je sais, je sais, ce n'est pas la faute d'Air Transat, mais l'ambiance ça compte non ? Si la nourriture est excellente dans un restaurant, mais qu'à l'intérieur il est juste miteux/que les serveurs sont désagréables au possible, je parierai qu'en le voyant de l'extérieur vous n'y mettriez même pas les pieds !). OMG était-ce l'approche des vacances qui semait ainsi un vent de folie dans l'avion ? Aucune idée. Ce que je peux dire, c'est que parfois les seniors sont aussi intenables que les adolescents ! Et vas-y que je discute avec mon voisin (de derrière !), que je ricane, que je chahute. Et puisque pour couronner le tout, nous étions assis côté couloir donc, à proximité des toilettes, on a eu tous le loisir de comptabiliser les allers-venus à la salle de bain, d'être bousculé systématiquement à chaque passager.

Vous ai-je parlé de ce passager, deux rangs derrière moi, qui pensait qu'il n'y avait pas assez de bruit s'est mis à mettre de la musique sur son téléphone (sans écouteurs = avec le volume !) ? Ah non, j'ai oublié ? Ah oui, comme l'équipage dont la cabine était pourtant juste à côté et n'a pas dénié lui signifier le dérangement...

concert

Un vol très agréable comme vous l'aurez compris. Anyway, on s'en fiche, les vacances commencent et je peux vous dire qu'on a pas été déçu du tout de l'hôtel qui nous attendait. >>> Mais ça, ce sera pour le prochain billet ;)