Mettre sa vie en boîte

mettre sa vie boite expatriation

Cette fois on y est ! On a franchi le point de non-retour. Samedi nous avons mis notre vie en boite, littéralement puisque nous avons stockés toutes nos affaires dans un box.

Nous aurions pu faire le choix de toute vendre. Mais il faut admettre que pour moi l'idée de tout laisser derrière moi (mon boulot, ma famille, mes amis) était déjà suffisamment difficile à accepter pour en rajouter en quittant délibérément tout, y compris mes effets personnels. Certains diront qu'il ne s'agit que de biens matériels et qu'il vaut mieux tout vendre pour avoir le maximum d'argent et en profiter par la suite.

Mais d'autres, dont moi vous l'aurez compris, diront que notre projet étant limité à deux ans, le calcul tout vendre pour tout racheter ne valait pas le coup. Je vous mentirai si je dirais que stocker ces affaires dans un garde meuble est bon marché. C'est cher. Surtout si comme moi vous habitez en région parisienne. Le prix du box étant calculé en fonction de la surface offerte, plus le prix du m² est élevé dans votre région, plus votre box va vous coûter cher.  Mais il y a certaines choses qui n'ont pas de valeur et qu'on ne saurait vendre. Pour ma part en tout cas. Nous louons un box de 6m² chez Flexistockage pour une centaine d'euros par mois.

Nous avons longtemps hésité sur le choix de notre lieu de stockage. Prendre à côté de la maison mais plus cher, s'éloigner de Paris (moins cher) mais prévoir la location d'une camionnette et du kilométrage qui va avec. On a cherché, comparé, on a même visité plusieurs lieux de stockage différents. C'était presque aussi fastidieux que de chercher un nouvel appartement. Et au final, nous sommes allés là où nous avons eu le plus confiance sur la pérennité des tarifs et la bonne tenue du lieu. J'insiste sur la pérennité des tarifs car nous nous sommes vites aperçus que certains bailleurs omettaient de vous préciser (verbalement) qu'ils se réservent le droit de réviser le montant de votre loyer durant la durée de la location. Soyez vigilant sur ce point car Shurgard par exemple, révise tous les 3 mois ses prix (ce que nous a dit à l'oral, à vérifier contrat à l'appuis). En étant à l'étranger dur dur de contester et de changer de box par la suite...

Mes conseils :

  • Se rendre sur place pour voir où seront entreposées vos affaires. Pas question de les laisser dans un lieu non entretenu, non sécurisé !
  • Comparer les offres ! Faites des devis en ligne ou en magasin, vu le budget que cela nécessite, autant s'assurer qu'il n'y a pas mieux ailleurs.
  • Vérifier les conditions du contrat : le montant du loyer est fixe pour quelle durée ? Révisions tous les mois, tous les trimestres, de façon annuelle ? Ce n'est pas la même chose.
  • Si vous pouvez vous le permettre, payez à l'année et négociez une ristourne pour ce geste. Nous avons ainsi pu obtenir 8% de remise sur la location annuelle, soit l'équivalent d'un mois de location offert.

J'ai aussi pas mal hésité sur le choix des cartons. Point qui parait insignifiant mais je peux vous assurer qu'avec le recul pas du tout ! J'ai longtemps eu l'habitude de récupérer des cartons à droite à gauche dans les magasins pour effectuer mes déménagements. SAUF QUE là c'était loin d'être l'idée du siècle. Pourquoi ? Parce qu'en louant un box car chaque centimètre compte. Pas question d'avoir des cartons de tailles totalement différentes et difficiles à empiler. Avoir des cartons de tailles identiques facilite grandement l'organisation dans un petit espace, croyez moi. J'ai donc décidé d'en acheter, la mort dans l'âme à l'idée de payer pour des cartons. Du coup j'ai voulu aller à l'économie et ai profité d'une promo sur déménagerseul.com pour acheter 20 cartons à 30€. Là aussi fausse bonne idée. Comme pour tout, quand on veut de la qualité, il faut savoir mettre le prix. Les cartons sont assez fins, peu résistants, se déchirent facilement et n'ont pas de poignets.  Or pour des charges lourdes telles que la vaisselle c'est loin d'être idéal. Il est sûr à 100% que je ne pourrai jamais réutiliser ces cartons.Le gérant de flexistockage (très sympa) nous a remis gratuitement un lot de 5 cartons (à retrouver sur flexicartons.fr). Certes le prix n'a juste rien avoir (c'est hors de prix) mais la qualité des cartons non plus ! J'ai poussé un gros ouf de soulagement à l'idée de pouvoir y mettre tous mes objets fragiles que je sais maintenant en sécurité. Et en plus ils sont d'une simplicité d'utilisation, pas besoin de scotch, tout ce fait en 2 temps en 3 mouvements !

Nous voilà entrés dans l'ère que j'intitulerai "l'ère de l’errance", celle du sans domicile fixe qui squatte de potes en potes, d'un canapé à un autre, jusqu'à la date du grand départ dont nous ne connaissons toujours pas la date officielle. Heureusement qu'on a des amis sympas (et de parents aussi) chez qui se loger. Ma voiture est devenue ma maison avec un nombre incroyable de valises à emporter avec moi au Canada d'affaires à transporter.

Vivement qu'on s'envole !