Julien & Emily Design

4.png

Pour ce nouveau «Portrait de Québécois», faisons la connaissance non pas d'une, mais de deux personnes ! Je vous présente Julien et Emily, de la marque Julien & Emily Design, deux créateurs montréalais talentueux que j'ai eu l'occasion de rencontrer au détour d'un marché.

Bonjour,

c’est à l’occasion d’un marché Etsy, que j’ai eu l’occasion de découvrir vos créations. J’étais à la recherche d’un masque de sommeil pour adoucir mes nuits et lorsque je suis passée devant cet adorable masque hiboux, je n’ai pu que craquer ! Depuis, je ne peux plus m’en passer et, ai venu s’ajouter à ma collection ce coussin renard absolument parfait dans mon salon. Vos créations sont faites à Montréal, vous êtes québécois, il n’en faut pas plus pour attiser ma curiosité et venir solliciter pour dresser votre portrait !

Comment vous est venue l’idée de ces petits visages d’animaux ?

J & E : Les visages d’animaux sont arrivés tout naturellement, on y a presque pas pensé pour être honnête! Les animaux sont importants pour, surtout nos trois chats Didi, Edward et Java. Il y a quelque chose d’attachant et de réconfortant dans leur visage et leur présence, c’est un peu ce que l’on voulait recréer avec nos produits.

Vos premières créations c’était …. ?

J & E : Nos toutes premières créations fût des coussins et des masques classiques faits à partir de tissus récupérés ou même recyclés. Par contre, on a vite réalisé qu’on voulait faire différent de ce qui se trouvait déjà sur le marché, de trouver notre image à nous qui nous différencierait clairement! C’est alors que nous avons commencé à faire nos premiers animaux... à la main! Chaque coussin comptait une dizaine de différentes pièces, cela nous prenait un temps fou et nous n’étions pas entièrement satisfaits du résultat. C’est alors qu’on a décidé de combiner nos forces : le dessin et la conception d’Emily ainsi que la formation en Illustration de Julien. C’est de là qu’est né les produits et illustrations de Julien & Emily Design comme on les connaît aujourd’hui.

Quel a été le déclic pour vous lancer dans l’aventure de l’entrepreunariat ?

J & E : Un coup de tête! À l’été 2014 nous avions dû quitter nos emplois d’étudiants pour faire un voyage d’études de 2 mois en Allemagne. C’est au retour de ce voyage, avec plein d’idées dans la tête et un peu trop de temps dans les mains que nous avons décidé de nous enregistrer! On ne savait pas encore ce qu’on voulait faire, tout ce que l’on savait c’est qu’on voulait se partir un projet propre à nous et créer de nos mains.

Emily: “Je voulais vivre de mes créations, travailler selon des conditions qui me plaisaient... et pouvoir faire la grâce matinée! :P” Julien : “Mon père a presque toujours été un entrepreneur, il fabrique maintenant les meilleurs télescopes au Canada, puis le voire vivre si heureusement de son propre travail a toujours été une grande inspiration pour moi!”

Avez-vous des projets de développement pour votre boutique ? D’autres animaux sont-ils prévus ?

J & E : Plusieurs projets se préparent, surtout pour 2017! Il y aura entre-temps d’autre animaux c’est certain, mais nous nous concentrons actuellement à élaborer une gamme de produits autour de nos masques de sommeil, qui sont pour nous nos produits chouchous et aussi nos meilleurs vendeurs! Nous nous concentrerons aussi sur les commandes d’illustrations personnalisées afin de pouvoir faire des produits fidèles à vos animaux.

Depuis combien de temps habitez-vous à Montréal ?

Emily : J’ai quitté le nid familial suite à mon secondaire afin de faire mes études en Design d’intérieur au Cégep du Vieux Montréal. J’habite donc Montréal depuis 7 ans maintenant.

Julien : Cela fera bientôt 4 ans que j’habite Montréal! La raison est fort simple, je suis tombé amoureux d’Emily! ;)

Quel est votre quartier préféré et pourquoi ?

J & E : #verdunlove ! Ok, cela ne fait que 2 mois que nous y habitons, mais c’est le grand amour! Le métro et les bus sont à proximité, le quartier est tranquille, on peut dénicher tout plein de petits restaurants, marchés et boutiques sur la promenade Wellington, puis un super parc sur le bord du canal! Quoi demander de mieux?

Pour vous, c’est quoi le top à Montréal ? Le pire ?

J & E : Top : La diversité! Autant dans l’architecture, les personnes, la nourriture, l’art, on trouve de tout, même un ami! ;) . Pire : Les autobus qui n’arrivent pas à l’heure. Grrr!

Si vous deviez  donner une excellente adresse pour …. :

  • boire un verre ; J & E : Impossible de décider, donc voici 2 de nos favoris! Pour prendre une bonne bière, le Saint-Bock sur Saint-Denis est incontournable. Avec au moins 20 lignes de bières en fût en tout temps, ce n’est pas le choix qui manque, puis cela n’inclut pas le cartable (oui un cartable) de bières importées de partout dans le monde! Ensuite pour un cocktail, l'Assommoir dans le vieux port offre une excellente et énorme sélection de cocktails originaux et délicieux ( et des tartars exquis! ).
  • aller bruncher ; J & E : Notre seul regret lorsque nous avons déménagé d’Hochelaga fût l’idée de ne plus être tout près du resto Coop Touski! C’est pas compliqué, lorsqu’on rentre on y dirait être dans notre salon tellement c’est petit et chaleureux. D’autant plus que les repas sont tout simplement délicieux. Ce qui est génial, c’est que c’est une coopérative donc les gens qui y travaillent sont tous propriétaires et donc l’argent qu’ils gagnent est partagé entre eux. De plus, les repas ne sont pas chers et on mange bien!
  • magasiner ; J & E : On ne magasine pas souvent, mais les meilleures trouvailles que l’on fait sont toujours dans les marchés! Que ce soit Puces Pop, Etsy Fait au Québec ou tout autre plus petit marché, il y a toujours quelque chose d’original à dénicher, d’autant plus que c’est du fait main et local!

Quels conseils donneriez-vous aux Français qui souhaiteraient venir s’installer à Montréal ?

J & E : Fait frette! Ne pas sous-estimer l’importance d’un bon manteau, mais surtout de bonnes bottes, surtout pour votre premier hiver! L’investissement en vaut le coup car elles vous dureront plus qu’un hiver.

Et pour finir, une expression québécoise à partager avec nous ?

J & E : il vente à écorner les boeufs! =  Il vente en mautadine!  ... Il vente beaucoup. => il y a beaucoup de vent.

Où peut-on retrouver vos créations ?