4 erreurs que font tous les Français lorsqu'ils cherchent un emploi

5 erreurs que font tous les Français lorsqu'ils cherchent un emploi à Montréal

Au risque d'enfoncer des portes ouvertes, je me dois de te le dire : non, pour chercher un emploi à Montréal, tu ne peux pas t'y prendre de la même façon qu'en France. Par manque de connaissance des bonnes pratiques, nombreux sont ceux qui font ces erreurs systématiques en débutant sur le marché de l'emploi Québecois.

J'ai demandé à Betty Sanon, PDG et fondatrice d'une entreprise de Consulting en Ressources Humaines à Montréal (et Québécoise!), de nous lister les 4 erreurs les plus courantes que font les Français lorsqu'ils cherchent un emploi.


Vous venez d’arriver au Québec et vous cherchez un emploi ? Qui dit emploi dit curriculum vitae ? Est-ce que le vôtre est adapté à la réalité de votre nouvelle terre d’accueil ?


Depuis presque 15 ans, nous œuvrons dans le domaine des ressources humaines. Nous avons donc eu l’occasion de lire et de voir des milliers et des milliers de curriculum vitae. Certains nous sautent encore aux yeux, et ce, même en 2017 puisqu’ils comportent des erreurs majeures. Nous allons vous aider à ne plus commettre quatre d’entre elles.


1. Êtes-vous autorisé à travailler au Canada ?

Plusieurs ressortissants Français arrivent à Montréal et débutent immédiatement leur processus de recherche d’emploi sans s’assurer d’avoir les documents nécessaires. Au Québec et dans l’ensemble du Canada, vous devez avoir une carte d’assurance sociale valide ainsi qu’un permis de travail. Dans plusieurs cas, c’est lors de l’entrevue de sélection et/ou de l’offre d’emploi que les ressortissants Français se rendent compte qu’ils ne sont pas légalement autorisés à travailler au Canada. La grande majorité des entreprises cherchent un candidat prêt à travailler dans les deux semaines qui suivent l’entretien, cette situation crée donc de la frustration tant pour l’employeur que pour le candidat.

Assurez-vous de communiquer avec Immigration Canada et Service Canada  afin de vous assurer d’avoir tous les documents nécessaires.


2. Information hors contexte

Lorsque vous débutez votre recherche d’emploi, assurez-vous d’ajuster l’information dans le contexte de la province. Autrement, vous pourriez passer à côté d'opportunités. Les employeurs Québécois ne connaissent pas les entreprises européennes, indiquez leur secteur d’activité, leur taille, leur chiffre d’affaires, etc. Indiquez également le contexte dans lequel vous avez œuvré, tel que si vous aviez-vous eu à superviser des équipes de travail.  


3. La fameuse photo !

Au Québec et dans l’ensemble Canada, vous ne devez pas mettre votre photo sur votre C.V. . Une photo peut être un motif de discrimination fondé sur la race ou même une discrimination systémique. Un processus de recrutement doit être le plus juste et équitable possible. Toutefois, si vous envoyez votre cC.V. pour être acteur, journaliste télévisé, mannequin ou comédien une photo peut vous être exigé afin d’être considéré dans le processus de sélection.


De plus, nous sommes à l’ère du numérique. Si un recruteur veut absolument mettre un visage sur le nom, il lui suffira d’aller visiter votre page Facebook ou LinkedIn. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons fortement de mettre une photo de profil professionnelle qui vous met en valeur. Évitez les photos de vacances, avec son conjoint ou avec un verre à la main.
 


4. Vie privée ou de notoriété publique

Votre âge, votre état civil, votre sexe ainsi que votre situation familiale ne sont pas des informations qui doivent figurer sur votre C.V.. Ce sont également des questions qui ne doivent pas vous être posées lors d’une entrevue de sélection. L’article 10 de la Charte des droits et libertés de la personne du Québec est très explicite et considère ces sujets comme des motifs de discrimination.


 
Pour d’autres conseils qui vous aideront dans votre recherche d’emploi ou pour discuter avec un de nos professionnels en ressources humaines, nous vous invitons à communiquer avec nous au 514-416-5152 ou visiter notre site Internet.

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux ! Au plaisir de vous servir !


Tu es en pleine préparation de ton expatriation à Montréal ?

C'est le moment de rejoindre le programme Montréal, J'arrive ! D'autres conseils et infos sur la recherche d'emploi, mais aussi le logement, l'argent, l'organisation globale et des témoignages de Françaises installées à Montréal ! En rejoignant le programme, tu t'assures aussi d'avoir accès à un Replay permanent à la vidéo Question-Réponse qui sera tournée avec Betty!